Mistrals

Mistral: demande de rectification d'une dépêche Reuters

La guerre médiatique de Poutine fonctionne particulièrement bien. Même Reuters a compilé, récemment, une somme assez impressionnante de désinformation concernant le contrat Mistral. On observe, en direct, une puissante et efficace machine à blanchir la propagande du Kremlin dont aucun media n'est épargné. Nous avons adressé une demande de rectification à Reuters. Voici le courrier que nous avons envoyé.

Poroshenko optimistic about non delivery of Mistrals to Putin

President Poroshenko says he is optimist about non delivery of Mistrals to Putin.

On Wednesday the 22 th of April, "No Mistrals for Putin" French activists met with the President of Ukraine, Petro Poroshenko, in Paris. They gave him a booklet with selfies presenting individual protests from all over the World. See the pics.

The 4 activists

Francois-Régis Hutin, un homme d'honneur

Photo Bernard grua, Smolniy & Vladivsotok dans le bassin de Penhoët 12/09/2014

Photo Bernard Grua, Smolniy & Vladivostok dans le bassin de Penhoët 12/09/2014

Dans son article du Monde, "Poutine à Saint-Nazaire", daté du 12 septembre 2014, Ariane Chemin écrivait: "Une seule voix s'élève en Bretagne, celle de François-Régis Hutin". Xavier You, un des activistes nazairiens de "No Mistrals for Putin" lui a adressé un courrier de félicitations que nous sommes heureux de partager avec vous.

Forces d’invasion, Mistrals, prévisions et analyse,-résumé du 30.10.2014.

Nos sources à Sébastopol communiquent que la Flotte de la mer Noire russe attend la livraison du premier BPC de classe Mistral, nommé “Vladivostok” vers la fin du mois de novembre Il devra être amarré dans la baie de Gollandiya, quais n°14.

Ferait il partie de la 30ème Division Navale de la 197 ème Brigade des navires de débarquement en remplaçant le navire de débarquement “Sébastopol ou sera “en mission” jusqu’à l’arrivée de « Sébastopol »? On en sait rien. Probablement. La décision reste en suspens. En tout cas, d’après l’information qui circule dans le staff des militaires russes de Sébastopol, le BPC en question, au lieu d’être destiné à la Flotte de l’océan Pacifique russe fera partie de celle de la mer Noire.

Mistrals: Monsieur Hollande, 1,2 ou 11,3 milliards d'euros?

(English Version)

Le fait que la France s'apprête à fournir des navires de guerre de type Mistral à la Russie a fait couler beaucoup d'encre et de salive. On pointe la plupart du temps le manque de moralité des autorités françaises, qui, par peur de pertes d'emplois et de manque à gagner financier, décide contre vents et marées de livrer ces navires au "nouvel Empire Russe" contre l'opinion du monde libre.