Mistral

Les torpilles de Sputnik, délit de faux témoignage

Les torpilles de Sputnik delit de faux témoignage

En ce moment, l'actualité relative au contrat Mistral est assez indigente, mais on peut compter sur Sputnik pour continuer le rôle d'animateur dont il s'est chargé. Outre le fait que le ton devient de plus en plus agressif à l'égard de la France, on trouve des choses particulièrement étonnantes dans un article du 19 juin 2015: Les Mistral franco-russes peuvent torpiller l’Elysée !

Mistral: demande de rectification d'une dépêche Reuters

La guerre médiatique de Poutine fonctionne particulièrement bien. Même Reuters a compilé, récemment, une somme assez impressionnante de désinformation concernant le contrat Mistral. On observe, en direct, une puissante et efficace machine à blanchir la propagande du Kremlin dont aucun media n'est épargné. Nous avons adressé une demande de rectification à Reuters. Voici le courrier que nous avons envoyé.

Non, le Kremlin ne renonce pas officiellement aux Mistral - 27/05/2015

On ne compte plus les médias français et internationaux qui faisaient hier le 26/05/2015 (et encore aujourd'hui) leurs titres avec l'annonce "officielle" du renoncement aux Mistral par le Kremlin. Russia Officially Gives Up on Mistral Deal Nous n'en avons pas parlé car cette information venait, une fois encore, de Sputnik, carte maitresse du "système d'information" de Poutine en Europe.

Pourquoi est-il impossible de saborder les BPC Mistral de Saint-Nazaire ?

Photo Bernard Grua : BPC Vladivostok remorqué dans l'estuaire de la Loire, Saint-Nazaire, 13 septembre 2014

Photo B. Grua : BPC Vladivostok dans l'estuaire de la Loire, Saint-Nazaire, 13 septembre 2014


Alors qu'une campagne d'opinion tente de faire croire à l'éventualité d'un sabordage des Mistral de Saint Nazaire, en cas de non-livraison à la Russie de Vladimir Poutine, nous vous proposons d'examiner ce qui, de facto, rend une telle opération impossible.

Mistral: brèves de comptoir et déraison

Photo Bernard Grua, Sebastopol et Vladivostok à Penhoët 15/05/2015

Ici, à la pointe Ouest de l'Europe, le temps est maussade. Alors, en attendant les beaux jours, on s'occupe comme on peut. Sujet favori, les Mistral. Nous vous proposons la première partie d'un bêtisier de ce que la morosité ambiante peut faire dire à certains. Les titres de chaque paragraphe sont tirés de commentaires posté sous un article d'un journal local.

Mistral, 15 mai 2015: les médias français à la remorque du Kremlin

Photo Bernard Grua, BPC Vladivostok 15/05/2015

Nous vous proposons un "test de vérité" pour vérifier la pertinence de ce que vous avez lu, vu et entendu, le 15 mai 2015, sur le contrat Mistral. A notre connaissance, aucun media français n'en réchappe.

Pages