Pourquoi "No Mistrals For Putin"

La France doit trouver un autre acheteur pour ces navires de guerre English

Les livrer à la Russie, c'est mettre en danger la paix en Europe et dans le monde entier

La récente annexion de la Crimée par Poutine a montré les risques de lui fournir plus d'armes. Les deux navire de classe Mistral que la France s'apprête à livrer peuvent être utilisés pour envahir des pays. Nous croyons fermement que mettre entre les mains de Poutine de telles armes en ce moment aura de graves conséquences sur la paix en Europe et dans le monde.

Livrer ces navires de guerre reviendrait à reconnaitre implicitement l'annexion de la Crimée ainsi que le fait de rompre un traité international peut être fait sans conséquences dommageables pour les relations entre les pays.
La Russie (ainsi que la Grande Bretagne et les Etats Unis) a signé le Mémorandum de Budapest pour protéger l'Ukraine contre toute agression en échange de l'abandon par l'Ukraine de son arsenal nucléaire, le troisième le plus important au moment de la signature du traité. Maintenant, la Russie a rompu ce traité de 1994 et est devenue le pays agresseur.

Les récentes élections Européennes ont vues une montée ne puissance de l'extreme droite, menée en France par Marine Le Pen qui ne cache pas son fort soutien à Poutine, même lors de l'annexion de la Crimée. Livrer les deux Mistrals reviendrait à officiellement donner à la France la direction politique de l'extreme droite.

Capacité de chacun des Mistrals: 900 troupes, 59 véhicules (dont 13 AMX-56 tanks Leclerc) ou un bataillon de 40 tanks Leclerc, 16 hélicoptères lourds ou 35 légers, 6 pistes d'atterrissage pour hélicoptère, Hôpital, etc.